Article

Écouter sans créer d’obstacles

305

Lorsque votre enfant vit un problème à l’école, avec ses ami.es ou encore lorsqu’il semble ennuyé ou triste, vous désirez bien entendu lui venir en aide. Toutefois, malgré vos bonnes intentions, certaines façons de réagir risquent de pousser votre enfant à rejeter ou fuir votre aide. Aussi elles peuvent avoir un impact sur ses émotions et peuvent susciter en lui de la colère, de l’anxiété, de la honte ou un sentiment d’infériorité.

Voyons ensemble neuf types d’obstacles couramment utilisés par les parents lorsqu’ils tentent d’aider leur enfant.

1- Donner des ordres, des solutions

Dire à l’enfant quoi faire et comment le faire :

· « Va lui dire qu’il te laisse jouer à ton tour! »

· « Il faudrait que tu arrêtes d’agir ainsi. »

· « Arrête de pleurer et va t’excuser! »

Ce que l’enfant peut comprendre « Je suis incapable de trouver des solutions » et il ressentira alors de l’infériorité et réclamera encore votre aide.

Encore il pourra croire « Il veut me dominer » et il ressentira de la colère et résistera à vos propositions.

2- Menacer l’enfant

Lui dire qu’il va subir des conséquences:

· « Si tu n’arrêtes pas immédiatement, je vais te l’enlever. »

· « Si tu te chicanes encore avec ton ami, je vais lui dire de partir .»

Ce que l’enfant peut comprendre c’est « Je vais payer encore plus »et il ressentira de l’anxiété et de la crainte.

Ou encore il pensera qu’« Au lieu de m’aider, il me trahit » et il ressentira de la colère et voudra probablement se venger ou vous perdrez sa confiance.

3- Blâmer l’enfant

Reprocher à l’enfant qu’il est la cause du problème:

· « Tu as surement fait quelque chose pour mériter cela!.»

· « C’est toi qui as cherché le trouble ! »

Ce que l’enfant peut penser que « C’est injuste, ce n’est pas moi ! » et il ressentira de la colère et voudra encore une fois soit se venger ou encore se promettra de ne plus rien vous confier.

Ou encore il peut croire « Il a surement raison, c’est de ma faute! C’est moi le méchant » et il ressentira de la honte, de la culpabilité voire même de l’infériorité. Aussi encore il évitera de demander de l’aide à nouveau et se blâmera lui-même.

4-Mépriser l’enfant

Mettre des étiquettes sur ses comportements ou sur lui :

· « Tu méchant! Paresseux! »

· « Tu agis comme un bébé! »

Ce que l’enfant peut penser c’est que « Ce n’est pas vrai et tu es méchant de me traiter comme cela!». Il ressentira alors de la colère qu’il exprimera en s’opposant.

Ou encore il croira « Il a raison, je suis comme il le dit » et ainsi il vivra de la honte, de la culpabilité ou de l’infériorité. Il est probable qu’il internalisera sa souffrance et s’isolera.

5- Enquêter sur l’évènement

Poser des questions sur l’occasion :

· « Qui a commencé? »

· « Qui était là? Combien de fois c’est arrivé? ... »

Ce que l’enfant pensera c’est qu’ « Il ne fait pas confiance à mon jugement, il veut juger par lui-même!» et ainsi il ressentira alors de la colère et refusera de répondre à vos questions.

Ou encore il verra dans vos questions une menace, car il croira que « Je vais me faire chicaner » alors pour se préserver il aura tendance à mentir ou déformer la réalité et évitera la prochaine fois de vous parler.

6- Moraliser, expliquer

Faire des discours ou donner des explications pour soulager

· « Tu sais, il y a des choses pires dans la vie! » « tu vas t’en remettre! »

· « Tu étais probablement fatigué, c’est normal! »

Ce que l’enfant peut conclure est que « Je souffre et il me demande de passer par-dessus. Pas question! ». Dans ce cas il ressentira alors de la colère et ne voudra pas vous écouter.

Encore votre enfant pourra croire que « Ma souffrance n’est pas légitime! » et donc il se culpabilisera et ressentira de la dévalorisation. Il est aussi probable qu’il évitera de se confier la prochaine fois.

7- Dévier, distraire l’attention

Tenter de changer le sujet pour changer les idées de votre enfant:

· « Regarde, les belles voitures! »

· « Tu veux qu’on regarde un film ensemble! »

Ce que votre enfant peut comprendre c’est que « Il ne veut pas m’aider! ». Alors il vivra de la colère envers vous.

Ou encore il pensera que « Ce que je vis n’est pas important! » et il ressentira de l’infériorité et évitera de demander de l’aide à nouveau.

8- Minimiser, rassurer

Tenter d’apaiser en niant ou en minimisant les effets du problème:

· « Ce n’est rien, il y a des choses pires que cela dans la vie! »

· « Allez, ce n’est pas grave! »

Votre enfant pourra penser que « Il ne veut pas reconnaître que ce n’est pas rien! » et il vous en voudra pour ce manque de considération.

Ou encore il pensera que « J’ai tords de m’en faire ou de vouloir régler mon problème » et il aura l’impression qu’il ne compte pas assez pour vous et s’en dévalorisera.

9- Ironiser ou dramatiser

Utiliser le sarcasme ou l’exagération pour raisonner l’enfant.

· « C’est certain que tu vas en mourir! »

· « C’est vrai que tu as toujours raison toi! »

L’enfant vivra un sentiment de doute, car il pensera « Est-ce qu’il a compris ou se fou de moi? ». Aussi il ressentira de la colère, car il se verra incompris.

Ou encore il croira que « C’est moi qui suis trop stupide de m’en faire! » et il vivra de l’infériorité.

S’OBSERVER POUR SE METTRE EN MOUVEMENT

L’objectif de vous exposer les obstacles à la communication empathique n’est certainement pas que vous vous blâmiez de vos comportements, car du blâme et des reproches on en tire souvent qu’une baisse de motivation... Non, le but est de vous permettre de mettre de nouvelles lunettes afin de vous observer, car l’observation sans blâme est une façon efficace de se mettre en marche avec douceur.

Je vous propose donc de vous observer dans votre quotidien pendant les 5 prochains jours.

1- Observez les situations dans lesquelles vous utiliser les obstacles et notez-les.

2- Observez vos obstacles réflexes et prenez-les en note.

3- Finalement, observer la réaction de votre enfant lorsque vous utilisez ces obstacles et noter vos observations.

Si vous ressentez le besoin de vous faire aider, n’hésitez pas de me contacter pour participer à des rencontres de coaching parental.

Vous pouvez aussi vous procurer une affiche des obstacles ici

Commentaires (0)

Aucun commentaire en ce moment
Seuls les clients enregistrés et connectés peuvent laisser des commentaires

SOYEZ LE PREMIER À SAVOIR

Obtenez toutes les dernières informations sur les événements, les rabais et nos offres. Inscrivez-vous à notre lettre d'informations dès maintenant.

Derniers Articles

Lorsque votre enfant vit un problème à l’école, avec ses ami.es ou encore...

Lire la suite

Quand s’arrête-t-on pour méditer sur notre relation avec nos enfants? Pour nombreux parents, pour ne pas...

Lire la suite

Meilleurs vendeurs

  • Charte des tâches selon l’âge
    Charte des tâches selon l’âge
    $0.00
  • Programme de développement de l’intelligence émotionnelle – Savez-vous planter des choux ?
    Programme de développement de l’intelligence émotionnelle – Savez-vous planter des choux ?
    $0.00
  • Les cahiers de Phil – Le secret des émotions
    Les cahiers de Phil – Le secret des émotions
    $3.95
  • SVPDC MEGA KIT
    SVPDC MEGA KIT
    $25.00